On marche sur la tête!

LE SAVIEZ-VOUS?

Des légumes et des fruits seraient devenus clandestins!!

Mardi 4 juin, jétais à Toulouse aux cotés dune centaine de personnes pour dire mon indignation face à la répression des fraudes qui sen prend, maintenant aux petits maraichers!!

Oui vous ne rêvez pas! L’État sen prend aux petits maraichers qui seraient coupables de vouloir rester agriculteurs et de ne pas avoir pris, pour quelques plants vendus chaque saisons, la carte professionnelle des semenciers, de mettre à disposition des jardiniers une grande diversité de plants de légumes qui ne trouvent pas leur place au catalogue officiel. Ces petits producteurs seraient passible dune amende de 450 euros!!! Une amende pour mettre à disposition une grande variété de plants.

Dans les années 50, il y avait en France une grande variété de légumes et de fruits. A titre dexemple, une centaine de variété de pommes existait. Aujourdhui, il nen reste que quelques unes sur les étals de nos commerçant. Les semenciers ont tout raflé!!!!!!!

Nous naurions plus le droit de cultiver les variétés anciennes, de produire des graines non inscrites à ce catalogue du GNIS ( Groupement national interprofessionnel des semences).

Une véritable attaque faite à la biodiversité sous couvert dun monopole honteux de quelques multinationales comme Monsanto qui veulent rendre dépendant tous les citoyens.

Plus grave encore! Le service de la répression des fraudes rentre dans une logique de généralisation du fichage de toutes les activités et de toutes les personnes qui échappent aux contrôles de ceux qui ont la main mise sur la production des semences!

Dans mon jardin, je revendique le droit de planter des légumes qui assurent la biodiversité et qui maintient la liberté des semences.

Il en va du devenir de notre sécurité alimentaire et de la sauvegarde de la biodiversité.

 

 

 

Ce contenu a été publié dans actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.